extinction automatique1 2

EXTINCTION AUTOMATIQUE PAR GAZ IEAG

Une installation d’extinction automatique à gaz (IEAG) a pour rôle d’éteindre un incendie à un stade encore précoce de son développement et d’éliminer tout risque de ré-inflammation.

DIFFÉRENTS AGENTS GAZEUX :

  • les gaz dit inertes (IG01, IG55, IG100, IG341), présents dans l’atmosphère

  • le dioxyde de carbone (CO2)

  • les gaz dit « inhibiteurs » (HFC227ea, FK 5-1-12, HFC23)

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

Dans tous les cas, il convient de maintenir la concentration en agent extincteur au-dessus d’un minima pendant une durée suffisante (10 minutes règle APSAD R13). Cette concentration est variable suivant les risques et la nature de l’agent extincteur.

Une installation d’extinction automatique à gaz est composée de 4 ensembles :

  • Les organes liés à la détection du feu (DECT Dispositif de Commande Temporisé)

  • Les organes liés à l’extinction (réservoirs)

  • Les organes liés à la diffusion du gaz (réseau de tuyauterie et buse)

  • Les organes liés à la signalétique / évacuation (panneaux «  entrée interdite » et «  évacuation immédiate »)

ACTIONS SUR LE FEU

Les gaz dits inertes et le CO2 agissent par étouffement en réduisant la concentration en oxygène (généralement aux alentours de 12%). Dans certains cas, la décharge de CO2 pourra éventuellement contribuer au refroidissement. Ce gaz est utilisé dans le secteur industriel pour de la protection d’objets.

Les gaz dits inhibiteurs agissent sur les mécanismes des réactions chimiques produisant la flamme.

CO2 haute ou basse pression :

  • Turbines à gaz 

  • Bancs d’essais moteurs

  • Alternateurs

  • Groupes électrogènes

  • Caves à huile

  • Laminoirs

  • Cabines de peintures

  • Salle électriques

  • Imprimerie : presse, rotative

Gaz inertes et Gaz Inhibiteurs :

  • Salles électriques

  • Salles informatiques

  • Data center

  • Locaux spéciaux dans des laboratoires

  • Archives

  • Groupes électrogènes

Une IEAG permet de protéger des volumes clos et agit par noyage total (total flooding) à l’exception du CO2 qui pourra protéger un objet (protection ponctuelle ou local application).

Des systèmes autonomes tels que le FIRETRACE peuvent être mis en place dans des coffrets, armoires électrique ou machine à commande numérique pour des budgets intéressants.